REHABILITATION DE LA MATERNITE DE KALAMTOGO

 

 

initiée par l'association l'Autan de l'Harmattan (31330 MERVILLE en FRANCE)

(https://lautanetlharmattan.org)

financée par l'association Colomiers Jumelage et Soutien

 

 

KALAMTOGO est un village de la commune rurale de LA-TODEN dans la province de Passoré, à 145 km au Nord-Ouest de OUAGADOUGOU (capitale du Burkina Faso).

 

L'association l'Autan et  l'Harmattan connait bien ce village car limitrophe du village de GOGHO où l'association intervient depuis le début des années 2000. (Le président de l'association l'Autan et l'Harmattan, Laurent TOFFANELLO, connait le village de GOGHO depuis 1995).

 

Gogho et Kalamtogo sont des villages d'environ 2 à 3000 habitants chacun ; ils partagent le même Centre de Santé : dispensaire et maternité construits par l'Etat.

 

 

LA MATERNITE DE KALAMTOGO

 

1- Actions passées par l'Association l'Autan et l'Harmattan : dotation en matériel à la maternité

 

Financement en 2019 d'un table d'accouchement (419,20 €) et six matelas (320,13€), avec des frais de transport (22,87€) soit une dotation globale de 762,20€. Le matériel a été acheté sur place au Burkina Faso.

Pour mémoire, en 2019, récupération des deux batteries du dispensaire.

 

Du matériel médical provenant d'une gynécologue adhérente de l'Autan et l'Harmattant a été récupéré et chargé dans un container courant 2020, attendu au BF en janvier 2021. Une grande part de ce matériel rejoindra KALAMTOGO.

 

2- Actions : Réhabilitation de la Maternité financée ar le CJS (Colomiers Jumelage et Soutien)

 

CONTEXTE

 

Le CSPS (Centre de Santé et e Promotion Sociale) de Kalamtogo date du début des années 2000 et comprend un dispensaire, une maternité, une pharmacie.

 

HISTORIQUE

 

Le CSPS dépend du district sanitaire de YAKO (chef-lieu de la province de Passoré).

 

Rencontre avec le Dr Elisabeth OUEDRAOGO, médecin-chef, pour officialiser de-visu notre appui, en présence du major et de la matrone.

 

Réception de la lettre officielle du district Sanitaire de Yako d'"Autorisation de réhabilitation de la maternité du CSPS de Kalamtogo".

 

 Réception d'un courrier du premier adjoint à la mairie de La-Toden (dont dépent le CSPS), pour confirmer la nécessité de réhabilitation, porté par les populations "en confessant la difficulté pour la mairie d'engager des ressources propres. En effet, elle venait de "sauver le bâtiment du dispensaire l'année passée " (en 2019). Le courrier précise : "Cette réhabilitation permettra à n'en point douter l'amélioration de la qualité des soins surtout de la mère et de l'enfant au profit des populations de ladite localité ".

 

DEVIS : 

 

Février 2020 : devis validé par le bureau du CSPS pour un montant de 7542868 FCFA (11500 €).

 

 

 

Le devis comprend la réhabilitation du bâtiment de la maternité proprement dite : nettoyage et traitement anti-termites, reprise des dallages des salles, des enduits des murs intérieurs et extérieurs, de la maçonnerie et de la tyrolienne, travaux d’étanchéité de la toiture, renforcement de toutes les ouvertures, remplacement des portes isoplanes, des serrures et du faux plafond, peinture intérieure des murs et menuiserie et enduit tyrolien extérieur, carrelage 125 m2, réinstallation plomberie et électricité. (6.704.684 FCFA = 10.221€)
Il comprend également la construction de deux latrines neuves propres à la maternité avec 2 portes métalliques. (838.184 FCFA = 1.278€)

 

FINANCEMENT
Au départ des représentants de l'association l'Autan et l'Harmattan du Burkina faso  en février 2020, une participation villageoise de 500.000 FCFA (762€) est demandée ; participation symbolique devant marquer l’intérêt et le soutien de la population au projet. Cette somme est réunie en quelques semaines.
Après avoir étude du projet,  l’association Colomiers Jumelage et Soutien attribue la dotation de 11.000€ qui dépasse donc l’ensemble du devis (en y rajoutant la contribution villageoise de 762€).
Le surplus de 262€ (172.000 FCFA) est donc provisionné pour d’éventuelles dépenses annexes ou imprévues.

 

RECEPTION des travaux
Les travaux devaient être réceptionnés lors de la prochaine visite de l’Autan et l’Harmattan au Burkina Faso, prévue en février 2021. La crise sanitaire a imposé le report au 4ème trimestre de  2021.

 

 

 

 

 

 

Copyright © 2015. Tous droits réservés CJS.